L’emballage packaging alimentaire est pratique et efficace à la fois. Quel rôle tient l’emballage dans la restauration et quels sont les types d’emballages alimentaires auxquels on peut avoir recours ?

 

Quels sont les rôles des emballages alimentaires ?

Le premier rôle d’un emballage alimentaire est de protéger le produit et de faciliter le transport.

Il est important de distinguer l’appellation emballage et packaging. Le premier est simplement la matière qui contient le produit tandis que le packaging lui, répond à des objectifs marketing précis. En d’autres termes, le packaging adopte un design et une stratégie de vente qui met en valeur l’emballage et fait vendre le produit.

Dans la restauration, l’emballage en carton et en papier fournissent un conditionnement idéal pour les plats à emporter. Pour les professionnels de la restauration et les professionnels des métiers de bouche, les emballages alimentaires sont une occasion de faire d’une pierre deux coups. En effet, les plats à emporter, surtout dans la restauration rapide, sont servis dans des contenants à l’image des établissements, c’est le côté pratique. Mais en même temps, ces emballages véhiculent la marque en faisant figure de support publicitaire.

Dans le cas des restaurants où il n’y a pas  de vente à emporter, l’emballage packaging alimentaire est très utile pour permettre aux clients d’emmener les restes de leurs plats chez eux. Cette attitude respecte aussi le non gaspillage alimentaire.

 

Quels sont les types d’emballages alimentaires ?

En ce qui concerne le type d’emballage, une large gamme de produits est disponible sur le marché notamment des conditionnements pour les plats chauds. On peut citer les barquettes alimentaires hermétiques, les boîtes à hamburger avec couvercles et même les plateaux-repas qui peuvent passer aux micro-ondes.

Récemment, les pots à wrap  en papier kraft ont vu le jour. L’étui permet d’emmener le rouleau de sandwich partout sans se salir les mains.

Et enfin, les emballages jetables, classiques du fast food pour emballer les salades, les frites, etc.  Côté boissons chaudes ou froides, les emballages alimentaires sont composés des gobelets en carton ou en plastique, de flacons et de différents bocaux transparents. Vous pouvez voir tous les produits disponibles sur ce site.

 

Les emballages alimentaires « bio » font le beau

Les consommateurs actuels sont de plus en plus soucieux du  respect de l’environnement et cette attitude influence les packagings. Les emballages plastiques disparaissent peu à peu pour faire place aux emballages recyclables et  « bio ».

En fonction du temps de décomposition et de leur finalité, il y a deux types d’emballage écologique : l’emballage biodégradable et l’emballage compostable.

Un emballage biodégradable est un emballage qui est décomposé par des organismes biologiques en moins de 6 mois. Tandis que l’emballage compostable est un emballage qui se dégrade en fertilisant naturel en moins de 3 mois si certaines conditions sont réunies : température, eau et oxygène.

L’emballage alimentaire bio peut aussi provenir des déchets agricoles transformés. Comme la fermentation d’amidon de maïs et la fibre de canne à sucre qui servent respectivement à fabriquer des gobelets et de la vaisselle jetable.

 

Des emballages alimentaires mis en valeur par un bon design

Un packaging réussi est un produit qui se démarque de la concurrence grâce à son emballage à la fois pratique et original.

Un bon visuel est primordial. Il faut arriver à trouver un style qui accroche le consommateur et qui le pousse à acheter. Rien qu’en voyant l’emballage, le client doit être renseigné sur le type de cuisine et l’identité du restaurant, grâce notamment à un logo sur l’emballage alimentaire.

 

En bref, un bon emballage packaging alimentaire et une stratégie de vente marketing sont deux points essentiels qui ne doivent pas être pris à la légère. Quand un consommateur va acheter, il est fortement influencé par le choix de l’emballage alimentaire. Sans doute parce qu’on dévore d’abord avec les yeux.